Comment influencer le sexe de son futur enfant  ?

choisir sexe enfant

Quand un couple envisage sérieusement d’avoir un bébé, il s’imagine souvent avoir une fille plutôt qu’un garçon ou inversement. Certains misent sur le hasard tandis que d’autres sur les méthodes naturelles de grand-mère ou sur les théories plus ou moins scientifiques. Dans tous les cas, il existe de nombreux moyens efficaces pour aider à choisir le sexe de son futur enfant.

Des méthodes selon les théories scientifiques

De nombreux chercheurs sont persuadés que le stress pendant la grossesse peut avoir une influence sur le sexe de son enfant. Scientifiquement parlant, le stress est causé par une hormone appelée cortisol qui aurait  tendance à éviter la fixation de l’embryon masculin sur la paroi de l’utérus, ce qui signifie qu’une femme souvent stressée a plus de chance d’avoir une fille au lieu d’un garçon. Le même principe s’applique également aux femmes qui ont un problème cardiaque. Dans ce cas, pour  avoir un petit garçon, il faut constamment rester zen.

En outre, choisir le sexe de son bébé implique de se fier à la durée de vie des spermatozoïdes. Cette théorie explique qu’un spermatozoïde peut rester en vie pendant cinq jours dans l’utérus et que les chromosomes sexuels Y sont beaucoup plus rapides et fragiles que les X. Par conséquent, si le rapport sexuel se déroule cinq jours avant l’ovulation, les spermatozoïdes Y peuvent mourir pendant le trajet, ce qui privilégierait la chance d’avoir une fille. Dans ce cas pour avoir un garçon, il est préférable de faire l’amour dans les deux jours qui suivent l’ovulation.

Enfin, toujours dans le même sens, c’est-à-dire la durée de vie du spermatozoïde, certains recommandent de privilégier les positions. Explicitement, une profonde pénétration telle que la levrette favorise la possibilité d’avoir un garçon, tandis qu’une position comme le missionnaire favorise le spermatozoïde X.

Des méthodes selon les régimes alimentaires

En ce qui concerne les méthodes naturelles, à l’exemple de MyBuBelly, rien ne vaut un régime alimentaire bien équilibré selon les instructions de son médecin. Cela semble avoir une influence sur le suivi du pH. Le principe est simple alors. Il faut privilégier les aliments riches en potassium et sodium pour favoriser la conception d’un garçon, tandis qu’une alimentation riche en calcium et  magnésium permet d’avoir une fille.

Il s’est avéré que manger les aliments pour influencer le sexe du futur bébé est très efficace. Les aliments parfaits pour avoir un garçon comprennent :

  • Le thé
  • Le café
  • Les boissons gazeuses
  • L’eau de vichy
  • Le beurre salé
  • Les charcuteries
  • Tous les légumes secs
  • Tous les poissons

En revanche, pour une fille, il faut manger beaucoup de :

  • Lait et  de laitages
  • Beurre sans sel
  • Crème
  • Pain et de  biscottes sans sel
  • Pommes de terre
  • Légumes
  • Fruits comme les fraises, les  framboises, les  poires, les pommes, etc.

Laisser un commentaire