Comment savoir que son bébé est allergique ?

allergie-bebe

Intolérance à certains aliments ou aux produits laitiers ? Difficulté respiratoire dues aux acariens ou au pollen ? Malaise dans les cas de changements climatiques ? Eh oui, un bébé peut avoir des allergies dès son plus jeune âge. Souvent, les symptômes ne sont pas aisés à reconnaitre, car ils peuvent tout aussi bien être assimilés à d’autres maladies. Cependant, il convient de déterminer le plus tôt possible si votre enfant est allergique ou pas. Cela permet de mieux prévenir ses manifestations allergiques dans le futur. Aussi, voici quelques conseils qui pourront vous être d’une grande utilité.

L’allergie héréditaire, un cas d’allergie qui arrive souvent !

Tout d’abord, il faut que vous sachiez qu’il y a plus de probabilités qu’un enfant contracte une allergie si un des parents est déjà en terrain allergique. Il y a 30% de possibilités que votre bambin soit également sensible à des troubles allergiques dans le cas où papa ou maman l’est. Si les deux parents ont tous deux leur allergie propre, cette probabilité se voit doublée. À cet égard, il est essentiel de bien faire attention et de surveiller parfaitement bébé.

Par contre, sachez que si papa et maman ont véritablement la même allergie, il est très probable que l’enfant soit aussi atteint du même malaise. Les statistiques démontrent que 3 sur 4 bébés issus de deux parents allergiques aux pollens, se voient atteint du même trouble d’allergie. Toutefois, il se peut toujours que votre enfant ait une allergie même si les deux parents ne le sont pas. Les cas sont juste un peu moins fréquents. Dans cette situation, c’est souvent l’environnement qui est à l’origine de son mal-être.

Évaluer les différents symptômes qui peuvent être de nature allergique

Quels sont les signes qui permettent de savoir si son enfant est allergique ? Cette question vous intrigue énormément. Sachez que pour savoir si son bébé a des allergies, il convient de repérer quelques signes :

  • Les rhumes ou les rhinites qui reviennent à période fixe sont souvent des allergies. Souvent, ils reviennent de mars à septembre. Votre enfant sera donc soit allergique au climat lui-même, soit aux choses que le climat apporte avec lui comme la hausse de la pression atmosphérique, l’humidité à cause de la pluie…
  • Les toux qui persistent et qui apparaissent pendant toute l’année peuvent également signifier l’existence d’une intolérance à un élément présent de manière continue dans l’environnement. Parmi les éléments perturbateurs ou allergènes, vous pouvez constater la poussière, les acariens… Souvent, il y a des toux sèches qui continuent sur plusieurs semaines sans qu’il y ait de fortes manifestations.
  • Les eczémas sur la peau, quant à eux, sont bien souvent significatifs d’allergie d’origine alimentaire ou cutanée. Dès leur première apparition, il faut donc noter ce que bébé a mangé ou ce qu’on lui a mis sur la peau. Par exemple, une crème en particulier, du talc…
  • Enfin, les problèmes d’ordre respiratoires doivent être regardés en profondeur. En effet, l’asthme allergique est bien plus fréquent qu’on ne le croit.

 

Dans tous ces cas, le mieux sera toujours de consulter un allergologue ou votre pédiatre. Les tests d’allergie peuvent, d’ailleurs, être pratiqués sur les touts petits.

Laisser un commentaire